Remboursement: les cures thermales conventionnées ?

La prise en charge des cures thermales conventionnées est assurée par l’assurance maladie. Cette dernière rembourse une partie des frais médicaux, des frais d’hébergement et de transport. Découvrez dans cet article dans quelles mesures vous pouvez être remboursés si vous effectuez vos soins dans une cure thermale conventionnée.

alt_a_changer

Les conditions de remboursement dans les cures thermales

Avant tout, une cure thermale doit être prescrite par un médecin. La cure peut aussi être prescrite par un dentiste lorsqu’il s’agit d’une affection buccale. La cure thermale est prise en charge par l’assurance dans le cas des domaines suivants :

  • affections d’ordre buccal,
  • affections urinaires,
  • gynécologie,
  • maladies rhumatologiques,
  • problèmes au niveau des voies respiratoires,
  • affections d’ordre digestif,
  • maladies dermatologiques,
  • neurologie,
  • maladies d’ordre cardioartériel,
  • et des problèmes de croissance chez l’enfant.

Si votre mal est situé dans l’un de ces domaines, et que le traitement a été prescrit par un professionnel de la santé vous devriez être couvert. Toutefois, il faudra vérifier les autres raisons qui suivent pour être sûr que votre cure thermale soit prise en charge.

Qualification de l’établissement

Les cures thermales ne sont conventionnées que lorsque l’établissement qui dispense la cure est reconnu et agréé ou alors lorsqu’il dispose d’une convention de la part de l’assurance maladie. Quand l’établissement de cure est choisi par votre médecin, il prendra le soin de choisir une structure reconnue et fiable pour vous.

Durée de la cure

Le remboursement concerne seulement les cures thermales de 18 jours de traitements effectifs. La prise en charge est aussi accordée dans le cas d’une unique cure par affection dans l’année civile.

La prise en charge : le montant des remboursements

Selon les situations, votre assurance maladie pourrait vous proposer divers plans de remboursements.

Le remboursement des soins médicaux

Il comprend les frais de surveillance médicale et les frais liés à la cure. Pour les frais de surveillance médicale, le taux de prise en charge est de 70 % du tarif conventionnel. Le remboursement est de 64,03 euros s’il s’agit d’un médecin conventionné, 74,03 euros pour médecin disposant d’un contrat de pratique surveillance thermale et 6,86 euros dans le cas d’un médecin non conventionné.

En ce qui concerne les frais liés à la cure thermale, la prise en charge est de 65 % du tarif conventionnel.

Le remboursement des frais de transport et d’hébergement

Le remboursement est de 65 % du prix allerretour d’un billet SNCF en seconde classe. Pour la personne qui vous accompagne, les frais de son transport sont pris en charge si vous ne pouvez pas vous déplacer seul. Vous pouvez aussi requérir à une assistance lorsque la prise en charge de vos frais de transport est garantie par l’assurance maladie.

Pour l’hébergement, la prise en charge est de 65 % des frais liés à l’hébergement en se basant sur un prix forfaitaire de 150,01 euros. Pour obtenir son remboursement hébergement de cure thermale, il faut faire parvenir le 3e volet de votre formulaire de prise en charge à votre assurance maladie.

Remboursement cures thermales : les démarches

Pour bénéficier des cures thermales conventionnées, il faut faire une demande de prise en charge auprès de votre assurance maladie. La demande se fait avant le séjour en cure et elle comprend le questionnaire de prise en charge et une déclaration de ressources. Après réception, votre caisse d’assurance maladie vous envoie un formulaire de prise en charge composé de 3 volets.

Un volet est relatif aux frais médicaux et destiné au médecin de cure. Un volet sera à transmettre pour le forfait thermal destiné à l’établissement de cure. Le dernier volet sera relatif aux frais de transport et d’hébergement que vous renverrez à l’assurance à votre retour.

Vous pouvez bénéficier d’indemnités journalières pendant votre séjour de cure si vous remplissez les conditions de ressources. Les frais complémentaires, les suppléments de confort ainsi que le ticket modérateur sont à votre charge. Dans certains cas, les frais de transport de la personne qui vous accompagne seront également à votre charge.

La prise en charge des cures thermales conventionnées est assurée par l’assurance maladie. Cette dernière rembourse une partie des frais médicaux, des frais d’hébergement et de transport. Découvrez dans cet article dans quelles mesures vous pouvez être remboursés si vous effectuez vos soins dans une cure thermale conventionnée.

Les conditions de remboursement dans les cures thermales

Avant tout, une cure thermale doit être prescrite par un médecin. La cure peut aussi être prescrite par un dentiste lorsqu’il s’agit d’une affection buccale. La cure thermale est prise en charge par l’assurance dans le cas des domaines suivants :

  • affections d’ordre buccal,
  • affections urinaires,
  • gynécologie,
  • maladies rhumatologiques,
  • problèmes au niveau des voies respiratoires,
  • affections d’ordre digestif,
  • maladies dermatologiques,
  • neurologie,
  • maladies d’ordre cardioartériel,
  • et des problèmes de croissance chez l’enfant.

Si votre mal est situé dans l’un de ces domaines, et que le traitement a été prescrit par un professionnel de la santé vous devriez être couvert. Toutefois, il faudra vérifier les autres raisons qui suivent pour être sûr que votre cure thermale soit prise en charge.

Qualification de l’établissement

Les cures thermales ne sont conventionnées que lorsque l’établissement qui dispense la cure est reconnu et agréé ou alors lorsqu’il dispose d’une convention de la part de l’assurance maladie. Quand l’établissement de cure est choisi par votre médecin, il prendra le soin de choisir une structure reconnue et fiable pour vous.

Durée de la cure

Le remboursement concerne seulement les cures thermales de 18 jours de traitements effectifs. La prise en charge est aussi accordée dans le cas d’une unique cure par affection dans l’année civile.

La prise en charge : le montant des remboursements

Selon les situations, votre assurance maladie pourrait vous proposer divers plans de remboursements.

Le remboursement des soins médicaux

Il comprend les frais de surveillance médicale et les frais liés à la cure. Pour les frais de surveillance médicale, le taux de prise en charge est de 70 % du tarif conventionnel. Le remboursement est de 64,03 euros s’il s’agit d’un médecin conventionné, 74,03 euros pour médecin disposant d’un contrat de pratique surveillance thermale et 6,86 euros dans le cas d’un médecin non conventionné.

En ce qui concerne les frais liés à la cure thermale, la prise en charge est de 65 % du tarif conventionnel.

Le remboursement des frais de transport et d’hébergement

Le remboursement est de 65 % du prix allerretour d’un billet SNCF en seconde classe. Pour la personne qui vous accompagne, les frais de son transport sont pris en charge si vous ne pouvez pas vous déplacer seul. Vous pouvez aussi requérir à une assistance lorsque la prise en charge de vos frais de transport est garantie par l’assurance maladie.

Pour l’hébergement, la prise en charge est de 65 % des frais liés à l’hébergement en se basant sur un prix forfaitaire de 150,01 euros. Pour obtenir son remboursement hébergement de cure thermale, il faut faire parvenir le 3e volet de votre formulaire de prise en charge à votre assurance maladie.

Remboursement cures thermales : les démarches

Pour bénéficier des cures thermales conventionnées, il faut faire une demande de prise en charge auprès de votre assurance maladie. La demande se fait avant le séjour en cure et elle comprend le questionnaire de prise en charge et une déclaration de ressources. Après réception, votre caisse d’assurance maladie vous envoie un formulaire de prise en charge composé de 3 volets.

Un volet est relatif aux frais médicaux et destiné au médecin de cure. Un volet sera à transmettre pour le forfait thermal destiné à l’établissement de cure. Le dernier volet sera relatif aux frais de transport et d’hébergement que vous renverrez à l’assurance à votre retour.

Vous pouvez bénéficier d’indemnités journalières pendant votre séjour de cure si vous remplissez les conditions de ressources. Les frais complémentaires, les suppléments de confort ainsi que le ticket modérateur sont à votre charge. Dans certains cas, les frais de transport de la personne qui vous accompagne seront également à votre charge.