Comment se faire prescrire une cure thermale ?

La cure thermale est un traitement médical qui soulage divers problèmes de santé, grâce aux méthodes thérapeutiques qu’elle emploie. Pour bénéficier d’une cure thermale conventionnée, il faut qu’elle soit prescrite par un médecin généraliste ou spécialiste.

De ce fait, il y a des démarches strictes à suivre pour se faire prescrire une cure thermale (couverte par l’assurance). Découvrez comment s’y prendre dans cet article !

Comment se faire prescrire une cure thermale ?

Les étapes d’une demande de prescription de cure thermale

L’admission à une cure thermale se fait pour diverses raisons médicales. Il peut s’agir du soulagement de maladies, de la réduction de la consommation de médicaments ou pour une mise en forme.

On peut aussi s’y rendre pour prévenir des maladies. Si vous sentez le désir d’aller en cure thermale conventionnée (qui dure 18 jours dans une station thermale agréée), il vous faut absolument avoir l’aval de votre médecin traitant.

La première chose à faire, est donc, d’exprimer votre besoin à votre docteur. Celui-ci procédera au diagnostic de votre état de santé. Si la cure est idéale pour vous, il renseignera un formulaire de prise en charge, conformément au mal dont vous souffrez.

Le formulaire est bien sûr adressé aux services de sécurité sociale et contient toutes les informations concernant le type de traitement à vous administrer.

Ensuite, il faut annexer au formulaire de prise en charge, une déclaration des ressources du patient (vous). Cette fiche est remplie par le demandeur et doit contenir des justificatifs. Cette démarche est cruciale pour le remboursement de la cure thermale, qui se fait en fonction des ressources déclarées.

Par ailleurs, toutes les pathologies ne sont pas prises en charge par l’assurance-santé. Pour bénéficier d’une cure thermale conventionnée, le mal dont vous souffrez doit figurer parmi les spécialités donnant droit.

Il s’agit des : affections urinaires et gynécologiques, affections digestives, affections de la muqueuse bucco-linguale, maladies cardio artérielles, rhumatologie, dermatologie, troubles de développement chez l’enfant, troubles respiratoires et affections psychosomatiques.

Le choix de la station thermale se fait également par votre médecin traitant. Vous pouvez bien entendu en discuter avec lui., ce qui permettra d’opter pour une station thermale agréée, et qui répond à vos besoins.

Il est d’ailleurs recommandé de choisir une station thermale proche de votre lieu de résidence, afin d’être mieux indemnisé. Une fois votre dossier prêt, il faut l’envoyer à l’assurance-maladie.

Les démarches au niveau de l’assurance-maladie

Après avoir effectué toutes les étapes susmentionnées, l’assurance étudie la demande. Elle prévient le demandeur de l’approbation ou non de la prise en charge de la cure thermale.

Si la cure thermale reçoit un avis favorable, le demandeur recevra une fiche intitulée prise en charge administrative de la cure et facturation, de la part de l’assurance-maladie. Il devra y renseigner la station thermale choisie et les soins à suivre.

L’indemnisation (montant) dépend du type de maladie à traiter, des ressources et de la condition du patient. Soulignons qu’une cure est autorisée par personne en une année. De même, la validité d’une cure s’étend uniquement pendant l’année de son émission.

Désirez-vous vous faire prescrire une cure thermale ? Plus de souci à vous faire, vous savez désormais comment s’y prendre. À présent, à vous de jouer !